A la recherche de l’antimatière et de la matière noire avec AMS

Le 16 mai, AMS-02 (Alpha Magnetic Spectrometer) décolle à bord de la navette Endeavour lors de la mission STS-134. Installé sur la station spatiale internationale (ISS) le 19 mai, AMS-02 caractérise les particules et antiparticules du rayonnement cosmique. Un premier prototype, AMS-01, avait été testé avec succès en juin 1998, pendant un vol de 12 jours. L’expérience AMS-02 est toujours aujourd’hui en orbite autour de la Terre : de quoi faire des mesures marquantes. AMS-02 détecte en 2016 un excès de positrons, les anti-électrons, par rapport aux modèles théoriques. Antimatière créée par des pulsars ou signe indirect de la fameuse matière noire ? ? Plusieurs hypothèses existent, et AMS en restant accroché à l’ISS jusqu’à l’abandon de cette dernière pourrait bien nous donner la réponse.

About Author


admin_in2p3