La microsonde nucléaire

Au CENBG, la mise en fonctionnement en 1988 de la microsonde nucléaire auprès de l’accélérateur Van de Graaff dote le laboratoire du meilleur instrument de ce type en France notamment pour l’étude des matériaux (faisceau de 15 microns de diamètre, surface balayée de 1 mm carré, et intensité 40 pA à 2 MeV). 

About Author


admin_in2p3