Le gluon est débusqué dans des topologies à 3 jets dites « Mercedes »

Les expériences auprès de PETRA à DESY, dont CELLO avec une participation importante de l’IN2P3, observent dans les collisions électron-positon des événements à 3 jets: deux sont dûs à l’hadronisation de deux quarks comme observé initialement auprès de MARK-II à SLAC en 1975, le troisième jet ne peut être expliqué que par la présence du gluon, le boson médiateur de l’interaction forte, qui comme les quarks ne saurait être libre et s’habille avec des quarks virtuels pour former une gerbe de particules bien réelles.

About Author


admin_in2p3