L’oscillation des neutrinos : de la découverte à la caractérisation

À ce point, l’oscillation de neutrinos a été démontrée par la disparition des neutrinos muoniques (expériences Super-Kamiokande, K2K et MINOS) et électroniques (expériences SNO et KamLAND). Par contre la probabilité que les neutrinos muoniques se transforment en neutrinos électroniques est anticipée comme étant probablement faible: cependant il est très important de la mesurer car elle ouvre la porte à la découverte d’une éventuelle violation de la symétrie de charge-parité (CP) par les neutrinos.
Réutilisant le détecteur lointain Super-Kamiokande, l’expérience T2K (Tokai to Kamioka) est construite à J-PARC au Japon avec un faisceau optimisé et trois détecteurs proches complémentaires : INGRID, ND280, WAGASCI. Les groupes du LLR et du LPNHE participent à cette expérience depuis le début en travaillant sur la prédiction du flux de neutrinos (via l’expérience NA61/SHINE au CERN), sur les trois détecteurs proches et sur Super-Kamiokande.

About Author


admin_in2p3