Résultats obtenus sur l’étude de la stabilité du nucléon.

Résultats obtenus sur l’étude de la stabilité du nucléon. Une campagne d’observation sur plusieurs années conduite au Laboratoire souterrain de Modane a montré que selon le mode de désintégration – hypothétique – considéré, la durée de vie du proton (ainsi que celle du neutron lié au noyau) était supérieure à 1031- 1032années. Ces limites inférieures conduisent à rejeter les modèles d’unification des forces les plus simples et indiquent peut-être – de façon indirecte – l’existence de particules appartenant à une (ou des) famille(s) entièrement nouvelle(s) telles que des particules « supersymétriques ».  

About Author


admin_in2p3