LAPP

Chronologie

Fondé en 1976, le Laboratoire d’Annecy de physique des particules (LAPP), est une unité mixte de recherche CNRS et Université Savoie Mont-Blanc (USMB). Les travaux des équipes du LAPP visent, entre autres, à comprendre l’origine de la masse des particules, à percer le mystère de la matière noire ou encore à déterminer ce qui est arrivé à l’antimatière présente dans notre univers au moment du Big-Bang. Il est établi à Annecy.

1976
1976
Création du LAPP avec environ 80 salariés permanents
+
Le LAPP est créé sous l’impulsion d’un groupe de chercheurs parisiens avec à leur tête Marcel Vivargent. Il a pour vocation de permettre aux chercheurs français de poursuivre plus facilement leurs expériences basées au CERN (Genève).
Légende de l'illustration : Le LAPP en 1976
IN2P3-LAPP-1976
IN2P3-LAPP-1976: Le Laboratoire d'Annecy de Physique des Particules à sa création, en 1976.
© LAPP
1976
Première expérience dans laquelle le LAPP est impliqué
+
Le LAPP participe à NA2 (puis NA9 et NA28) auprès du SPS (accélérateur de protons du CERN), pour l’étude de la structure du neutron et du proton.
1976
Début de la participation aux expériences SPS du CERN 
+
Etude de la matière nucléaire (NA38, NA50-52) et recherche de hadrons exotiques (NA12, GAMS puis WA112).
1980
1980
Début de la participation à la recherche de l’oscillation de neutrinos : Bugey, puis NOMAD (CERN) et Chooz.
+
L’expérience Bugey est la première expérience LAPP qui n’est pas installée au CERN. C’est également le début des recherches d'oscillations neutrinos, thème toujours d'actualité. L’expérience Bugey n’a pas observé d’oscillations mais elle a permis de restreindre fortement le domaine des paramètres d’études possibles.
1983
1983
Découverte des particules Z0 et W+/- par l’expérience UA1 (Prix Nobel de Physique 1984)
+
Petite histoire : une nuit de 1983, une physicienne du LAPP étudie à distance les données enregistrées au CERN au cours des 48 heures précédentes. Elle découvre la présence d’un évènement qui a toutes les caractéristiques de la production d’un Z0 qui se désintègre en une paire électron-positron : 2 traces pour les trajectoires et 2 croisillons pour l'énergie déposée (en bleu sur la photo). Un de ses collègues est au laboratoire et la conduit au CERN (dans sa superbe BMW orange) avant l'aube pour étudier cet évènement par visualisation. Le premier Z0 est découvert !
Légende de l'illustration : Le premier évènement montrant la désintégration d'un Z0
IN2P3-LAPP-CERN-8311557X
IN2P3-LAPP-CERN-8311557X: Affichage d'un événement UA1
© 1983-2021 CERN
1984
1984
Début des tests de précision du Modèle Standard et recherche du boson de Higgs et de « Nouvelle Physique »
+
Avec les expériences ALEPH et L3 auprès du collisionneur électrons-positrons, le LEP, au CERN. Le LEP (collisionneur électron-positron de très haute énergie) entre en fonction le 14 Juillet 1989 et a laissé la place à la construction du LHC en 2001. Pendant cette décennie, la moisson de données enregistrées par les 4 expériences du LEP est énorme. Les groupes du LAPP (ALEPH, L3) prennent toute leur part dans l’analyse de ces données. Ces données ont permis de vérifier avec une grande précision les prédictions du modèle standard de la physique des particules.
Légende de l'illustration : Le LEP vu du ciel
IN2P3-LAPP-CERN-8701973
IN2P3-LAPP-CERN-8701973 (1 janvier 1987): Vue aerienne du CERN. La grande ellipse indique l'emplacement du tunnel du LEP d'une circonference de 27 km.
© 1983-2021 CERN
1991
1991
Le LAPP s’agrandit.
+
En 1991, un nouveau bâtiment (bâtiment rond) est inauguré ce qui double la surface du laboratoire et offre un auditorium de 200 places pour l'accueil de diverses manifestations.
Légende de l'illustration : Le LAPP aujourd’hui
IN2P3-LAPP-18-04-2012-004
IN2P3-LAPP-18-04-2012-004 (18 avril 2012): Le Laboratoire d'Annecy de Physique des Particules de nos jours.
© LAPP
1991
Début de Crystal, projet de Recherche et Développement sur de nouveaux cristaux scintillants
+
1993
1993
Le LAPP rejoint l’expérience ATLAS
+
Atlas est une des 4 expériences qui sera installée sur le LHC, le futur collisionneur proton-proton du CERN. En 1993, le LAPP rejoint Atlas pour participer à la construction de la partie centrale du calorimètre électromagnétique. Le calorimètre électromagnétique d’Atlas est assemblé en 2003 au CERN. Un tiers de ses 32 modules ont été monté au LAPP et l'équipe locale a participé à l'assemblage final au CERN.
Légende de l'illustration : Le calorimètre électromagnétique d’Atlas
IN2P3-LAPP-ATLAS2003 0070
IN2P3-LAPP-ATLAS2003 0070: Le calorimètre électromagnétique d’Atlas (CERN)
© LAPP/CERN
1995
1995
Le LAPP devient Unité Mixte de Recherche sous la tutelle du CNRS et de l’Université de Savoie.
+
1995
Découverte du quark top, en accord avec les prédictions des expériences du LEP.
+
1996
1996
Un détecteur de physique des particules dans l’espace pour la première fois.
+
Le LAPP rejoint AMS à la recherche de la matière noire et de l’antimatière Pour la première fois, une expérience de physique des particules et ses fonctionnalités spécifiques part dans l’espace. L'expérience AMS libérée des perturbations dues à l’atmosphère terrestre, cherche à détecter des antiparticules naturellement issues du Big Bang mais introuvables dans l’espace pour l’instant. L’équipe de recherche du LAPP s’investit dans de nombreux domaines de préparation de l’expérience : longues phases de R&D, la calorimétrie électromagnétique pour mesurer par exemple l’énergie des électrons. AMS sera installé sur la Station Spatiale en 2011.
Légende de l'illustration : AMS sur la Station Spatiale internationale
IN2P3-LAPP-AMS-NASA-550933main s134e007532 hires full
IN2P3-LAPP-AMS-NASA-550933main s134e007532 hires full: Le détecteur AMS installé sur la Station Spatiale Internationale
© NASA
1998
1998
Création du LAPTh (Laboratoire d’Annecy-le-Vieux de Physique Théorique).
+
2000
2000
Le LAPP rejoint OPERA (CERN-Gran Sasso) à la recherche des oscillations de neutrinos
+
Pour étudier le phénomène des oscillations de neutrinos, le détecteur OPERA, au Gran Sasso en Italie, utilise un faisceau de neutrinos muoniques à haute intensité et à haute énergie produit par le SPS du CERN. En 2015, OPERA observe pour la première fois directement l’oscillation des neutrinos muoniques en neutrinos tauiques.
Légende de l'illustration : Système mécatronique de manipulation des briques cibles du détecteur OPERA
IN2P3-LAPP-OPERA2008 0022
IN2P3-LAPP-OPERA2008 0022 (29 avril 2008): Système mécatronique de manipulation des briques cibles du détecteur OPERA
© LAPP/OPERA
2001
2001
Babar observe la violation de CP dans les mésons B. Le LAPP rejoint l’expérience LHCb qui prend le relais de Babar.
+
En 2001, Babar observe la « violation de CP » dans les désintégrations de mésons B (la désintégration d’un quark b n’est pas l’exact « symétrique » de la désintégration d’un anti-quark b). Cet effet était attendu. En 1964, Cronin et Fitch (prix Nobel 1980) avaient découvert la violation de CP dans les désintégrations des « méson K » (particules qui contiennent un quark s).
2005
2005
R&D pour les futurs collisionneurs linéaires
+
Le LAPP démarre, entre autres, les projets Micromégas calorimètre), LAViSta (stabilisation des accélérateurs) et CTF3.
2005
Le LAPP rejoint la collaboration H.E.S.S.
+
Le plus grand observatoire pour l'astronomie gamma au sol, à la recherche de matière noire et de compréhension des phénomènes violents dans l’univers.
Légende de l'illustration : Les téléscopes de H.E.S.S.
IN2P3-LAPP-HESS-DSCF5337
IN2P3-LAPP-HESS-DSCF5337 (7 juin 2012): Les télescopes de HESS en Namibie.
© HESS
2007
2007
Démarrage du méso-centre de calcul et de stockage MUST.
+
Légende de l'illustration : Le mésocentre MUST
IN2P3-LAPP-S-Lieunard-DSC02212
IN2P3-LAPP-S-Lieunard-DSC02212 (20 juin 2013): Le mésocentre MUST, installé au LAPP à la Maison de la Mécatronique.
© LAPP
2012
2012
Le projet ENIGMASS est retenu dans les « Laboratoires d’Excellence » (Labex).
+
2012
Découverte du Boson de Higgs par ATLAS et CMS.
+
En 2013, le Prix Nobel est attribué à François Englert et Peter Higgs. Le LAPP fut très fortement impliqué dans cette découverte grâce à sa participation importante à la mise au point du détecteur ATLAS et à l’analyse des données qui met en évidence le Boson de Higgs.
Légende de l'illustration : Collision enregistrée par l'expérience ATLAS avec production d'un boson de Higgs se désintégrant en 2 Z0
IN2P3-LAPP-CERN-ATLAS-run205113 evt12611816 DetailID
IN2P3-LAPP-CERN-ATLAS-run205113 evt12611816 DetailID: Affichage d'un événement de collision au LHC produisant un boson de Higgs dasn ATLAS
© 1983-2021 CERN
2013
2013
Inauguration de la Maison de la mécatronique, et déménagement de MUST pour s’y installer.
+
2015
2015
Observation de l’oscillation des neutrinos muoniques en neutrinos tauiques par OPERA.
+
2016
2016
Le LAPP s’implique dans la science ouverte, dans la science de la donnée scientifique et dans l’engagement sociétal.
+
2016
Annonce de la découverte des ondes gravitationnelle par la collaboration LIGO-Virgo. (Prix Nobel de Physique 2017)
+
Les collaborations LIGO et Virgo ont annoncé la première observation directe d’ondes gravitationnelles provenant d’une collision de deux trous noirs situés à 1,3 milliards d’années-lumière. Cette découverte confirme une prédiction majeure de la théorie de la relativité générale énoncée par Albert Einstein en 1915 et ouvre une toute nouvelle fenêtre sur le cosmos. Le LAPP a participé à cette découverte à travers son implication dans l’expérience Virgo. Ses contributions portent sur le développement et la mise en œuvre du détecteur, ainsi que son exploitation et l’analyse conjointe des données collectées par LIGO et Virgo, à la recherche de signaux émis par des sources d’ondes gravitationnelles.
Légende de l'illustration : Le banc de detection de Virgo
IN2P3-LAPP-VIrgo-2015 07 SIB2connectingTheBench LAPP
IN2P3-LAPP-VIrgo-2015 07 SIB2connectingTheBench LAPP (2 juillet 2015): Banc optique et minitour de Virgo
© LAPP
2018
2018
Le LAPP prend la coordination internationale du projet européen H2020 ESCAPE
+
ESCAPE est un cluster d’organismes scientifiques internationaux et d’entités légales en charge de projets majeurs en physique des particules et Astrophysique. Le LAPP est en charge de la mise en opération du catalogue de logiciels scientifiques dans EOSC (European Open Science Cloud) pour les domaines de recherche concernés par ESCAPE.
Légende de l'illustration : Logo du projet ESCAPE
IN2P3-LAPP-logo-Escape 0 0
IN2P3-LAPP-logo-Escape 0 0: Logo du projet H2020 ESCAPE, dont la coordination internationale est assurée par le LAPP.
© ESCAPE
2018
Inauguration du premier grand télescope LST de CTA à La Palma
+
CTA est un réseau de plus de 100 télescopes au sol, répartis en deux observatoires. Le télescope LST-1 mesure 45 mètres de haut et pèse environ 100 tonnes. Il est capable de s’orienter vers n’importe quel point du ciel en moins de 20 secondes pour acquérir les signaux le plus rapidement possible. Les équipes du LAPP ont conçu et réalisé différents éléments essentiels du LST : - Les structures mécaniques hautes du télescope (« l’arche des télescopes LST » et l’interface mécanique avec le foyer de la caméra) - Le système mécatronique de pilotage « drive system » et de contrôle du réseau de télescopes - Le système de surveillance de l’électronique et des détecteurs de la camera
Légende de l'illustration : Le LST1 de CTA
IN2P3-LAPP-CTA-Tomohiro-Inada-50018704248 645511db50
IN2P3-LAPP-CTA-Tomohiro-Inada-50018704248 645511db50 (10 août 2019): Le LST-1 de CTA à La Palma
© CTA / Tomohiro Inada
2019
2019
Inauguration de l’espace découvertes Eutopia
+
Afin de permettre au public de découvrir différemment ses thématiques de recherche, le LAPP a développé un espace découvertes multimédias de 200m2. Dialoguant avec chercheurs et ingénieurs, les visiteurs font connaissance avec les métiers et les technologies de la recherche.
Légende de l'illustration : L'espace découverte Eutopia au LAPP
IN2P3-LAPP-EUTOPIA-Exposition-2019-USMB-(40)
IN2P3-LAPP-EUTOPIA-Exposition-2019-USMB-(40): Visuel de l'espace découverte Eutopia au LAPP
© LAPP
2020
2020
La plateforme numérique MUST s’ouvre à l’accompagnement des entreprises avec le projet IDEFICS
+
Dans la lignée des écoles ASTERICS et OBELICS, le LAPP crée le projet IDEFICS. IDEFICS permet de faciliter l’accès aux connaissances des laboratoires pour les entreprises et industriels. Il offre aux entreprise l’opportunité de disposer de ressources et de connaissances, notamment en Intelligence Artificielle et Big Data.
Légende de l'illustration : Logo du projet IDEFICS
IN2P3-LAPP-LogoIDEFICS baseline H RVB
IN2P3-LAPP-LogoIDEFICS baseline H RVB: Logo d'IDEFICS, projet d'accompagnement des entreprises dans leur transition numérique. IDEFICS bénéficie du soutien de la plateforme MUST et de l'expertise des laboratoires de l'USMB.
© LAPP
<