Catégorie : timeline_IP2I

Naissance de l’Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon par la fusion de l’IPNL et du LMA

2019 est l’année du renouveau pour l’Institut de Physique Nucléaire de Lyon qui – du haut de ses 58 années d’existence – devient l’Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon (IP2I Lyon), avec la réintégration du Laboratoire des Matériaux Avancés (LMA), devenu alors Plateforme Nationale de l’IN2P3. Cette fusion vient entériner l’ouverture progressive que […]

« LABRADOR » : une plateforme pour la métrologie de la radioactivité et l’environnement

En 2003 est créée la plateforme LABRADOR dédiée à la métrologie de la radioactivité. Elle réalise des prestations de service dans le cadre de mesures environnementales. La plateforme est accréditée COFRAC en 2004 et répond à un très haut niveau d’exigence et de fiabilité. Elle dispose notamment de 25 agréments environnements délivrés par l’Autorité de […]

Mickaël Bender reçoit la Médaille d’Argent du CNRS pour ses travaux théoriques pour la physique nucléaire

En 2021 Michael Bender, du groupe Théorie, reçoit la médaille d’argent du CNRS pour ses travaux en physique nucléaire à basse énergie théorique, en particulier sur les noyaux lourds et super lourds, stables et exotiques. Cette médaille d’argent qui s’ajoute à d’autres décernées vient récompenser une recherche originale et internationalement reconnue, qui utilise des méthodes […]

Un nouveau dispositif, DIAM, pour l’Irradiation d’Agrégats Moléculaires

En 2005, le groupe IPM démarre le projet DIAM (Dispositif d’Irradiation d’Agrégats Moléculaires), dispositif qui a permis la mise en évidence de l’évaporation de molécules d’eau à haute vitesse et l’exploration des premières étapes de la formation des aérosols. Le projet a conduit par ailleurs au développement et à l’installation d’un nouvel accélérateur à l’institut.

Intégration, au CERN, du tonneau du calorimètre électromagnétique et des bouchons du trajectographe dans le détecteur CMS du LHC.

En 2007 le tonneau du calorimètre électromagnétique est intégré au détecteur CMS du LHC (CERN). Le groupe « CMS » de l’Institut a produit les modules de photodétection de ce calorimètre et validé son électronique de lecture. L’année suivante, en 2008, c’est au tour du bouchon du trajectographe, préparé par l’Institut, d’être intégré au dans le détecteur. […]

Une équipe rejoint le consortium EUCLID sur la caractérisation des détecteurs infrarouge, en vue de cartographier l’Univers sombre

En 2012 également, une équipe de l’IPNL intègre la mission spatiale EUCLID de l’ESA qui vise à cartographier la géométrie de l’Univers sombre, étudier l’évolution des structures cosmiques et le rôle joué par l’énergie sombre dans l’accélération de l’expansion de l’Univers. L’activité se concentre sur les tests et la validation des performances du détecteur infrarouge […]